ReCoin

Un recoin est un espace retiré, dissimulé à la vue, de petite taille et replié sur lui-même. «Recoin» est une structure autoportante en bois et textile. Placée autour d’un fauteuil, elle permet de créer un espace confiné dédié à la lecture, l’écriture, la sieste : une (pause) au quotidien. Les parois sont en feutre ou autre isolant acoustique souple.
Des pochettes sont suspendues afin d’y déposer livres, carnets, stylos et lunette de vue. Composé de matériaux vendus en magasin de bricolage et tissu, «Recoin» est facilement reproductible et personnalisable. Il est possible de le décliner en tailles, couleurs et motifs.

Publicités

Architecture Interieur

5BBAAB

Stage Architecture d’intérieur – DIM – Diffusion internationale du meuble à Nancy – Architecture et décoration d’intérieur.

Analyse des différentes étapes d’aménagement d’un studio T2 de 25 m² : relevé de l’état des lieux, aménagement des pièces, plans électricité-lumière, cahier des charges, cahier de tendance, recherche d’ambiances, création de mobilier sur mesure.

 

 

 

 

 

Parafeuille

82ed71_6fb7fe23ab55453082631a706538ceb5.jpg_srb_p_600_381_75_22_0.50_1.20_0

Coupe vent pour balcon

Ce brise vue est conçu pour s’adapter à tout de balcon. Il reprend la structure, la forme et les couleurs des feuilles des arbres. Il permet de créer un lien entre l’intérieur domestique et l’extérieur et de se protéger du vent et du soleil sans pour autant l’occulter. Le balcon redevient un espace où il fait bon vivre.

facecôtéarrière      quart

 

détails fix

 

 

Les compagnons du devoir

82ed71_2dfedfd9f37842cb995197267bc202bb.jpg_srb_p_600_366_75_22_0.50_1.20_0

Projet réalisé en partenariat avec les compagnons de Emmaüs Forback

qui a donné lieu à une exposition à la galerie L’œil-Forback en 2013. L’objectif était de transformer les objets invendus stockés à Emmaüs afin de leur donner une seconde vie. Notre projet propose un ensemble de protocoles permettant de fabriquer du mobilier pour le lieu de vente à partir des sommier à lattes. Cette matière première, en quantité importante, est transformée en bancs, bacs, portants, cabines d’essayage, étagères. 

En partenariat avec Marie Maganuco

banc+table

banc+marie

portant+marie

paroie

 

nouvelle_image__542603

 

assemblage protocole

flyer-Emmaus-rectoflyer-emmaus-2-1024x1024

sommier_detourne__542594

Share point

affichage82ed71_a2f522fc824045d08d59e79940382d3f.jpg_srb_p_600_381_75_22_0.50_1.20_0Sans titre - 2

Une structure de communication pour échanger des informations. Située dans les lieux de carrefour (université, entreprises, lieux publiques, …), ce dispositif est entièrement modulable en fonction de la configuration de l’espace et du nombre d’utilisateur. La structure se construit comme un jeu de Mécano. Différentes plaques métalliques viennent se clipser afin d’y déposer des documents, aimanter des affiches, écrire des mots, … On peu aussi y intégrer des écrans tactiles. Véritable mur d’expression, ce point physique dans l’espace permet de recréer un réseau social formel.

4 assemblage structure5 assemblage tablettes6 assemblage plaque magnétiquesvues

assemblage noeud de liaison

Mobilier numérique scolaire

Le mobilier scolaire de demain, les prémices du numérique. En réponse au concours       Prix Jean Prouvé – Ministère de l’Éducation nationale

rendu-classe

mobilier

 

clzsse

cuisine

 

temps libre

 

comptine

 

Afin d’initier les maternelles au numérique dès leur entrée à l’école, ce projet à pour but de créer un espace spécifique dédié à cet outil. Le numérique ne doit pas remplacer mais compléter les activités inscrites au programme. Pour cela, un dispositif vient s’intégrer dans l’espace traditionnel de la classe. Il est composé d’un tapis interactif sur lequel se trouve un outils de captation (le totem) et un écran tactile souple. Ce dernier se déplace autour d’un raille afin de configurer l’espace selon les activités en cours. Les enfants entrent en interaction avec l’écran afin d’accéder à différentes applications comme « le cartable numérique ». Un espace personnel qui contient une entrée « cahier » (qui contient les archives numérisées de l’élève, les dessins et exercices qu’il aura fait à l’écran, des vidéos d’activités comme le théâtre, la choral, la dense, …); et une entrée « trousse » ( composée de différents outils comme une palette à dessin, des jeux de groupe, …). Le tapis est un espace de jeu collectif qui intègre des capteurs de mouvement et des Leds. Le totem est, quand à lui, un support permettant de convertir des données « tangibles » en données « numériques ». Il est composé d’un bras articulé qui à pour fonction de scanner en 3D des objets, de photographier un élément pour le transformer en coloriage, de filmer et enregistrer des sons pour un spectacle, … Les données numérisées sont transmises à l’écran pour être modifiées, rangées, utilisées. Lors des temps libres, l’écran devient un mur d’expression libre pour y faire des fresques, de la musique, des jeux de construction, … Lors des comptines, il devient rideau de théâtre virtuel qui viendra accompagner d’images et de sons l’histoire racontée par la maîtresse. Pour les activités pratiques comme la cuisine, les instructions préalablement filmées seront projetées à l’écran comme aide.